Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les courses en France ok mais pas le coiffeur pour les frontaliers

Du 27 janvier au 1 er mars, seuls les voyages essentiels seront autorisés en dehors de la Belgique. 

travel-1410824_1920.jpg

Image par jacqueline macou de Pixabay 

quelques motifs de déplacements considérés comme essentiels:
 
- Déplacements pour raisons médicales
- Pour des études
- Pour des funérailles.
 
Les frontaliers disposent d’un régime spécifique. Ils peuvent se rendre de l’autre côté de la frontière pour le travail,  pour faire des courses mais  ne peuvnt pas se rendre chez le coiffeur . Une manière aussi de ne pas pénaliser encore plus les secteurs qui souffrent de la crise.
 
Lien permanent 0 commentaire Imprimer

Les commentaires sont fermés.