Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Racontaches in picard par Gérard Platevoet et Alexandra Biebuyck : "Cha balanche après les fiêtes."

banniere parlaches.JPG

Racontache n° 4 : Cha balanche après les fiêtes.

bathroom-scale-1149264_1920.jpg

Image par kalhh de Pixabay 

 

On a bieau approuver  d’ mucher  l’s affaires quand on a fait à r’bours, on est toudi vu. Et l’ raccusette qui nous dénonce, ch’ n’est pos souvint l’ ceu qu’on pinse.

M’ feimme i-a  acaté ein pèse-personne.

Après les fiêtes, elle m’a forché à meonter  d’ssus … Et là, j’ai compris pourquoi qu’on appelle cha eine balanche. J’in sus seûr et je l’ confirme. Ch’est traîte, eine balanche, cha dénonce tout, pire que dins l’ mafia ou dins les commissariats.

T’as mingé des chucartes, t’as bu eine pinte in puque obin t’as mingé ein paquet d’ frites à l’ mayonnaisse, tout de suite elle te l’ moute du deogt ou putôt de s’n aiwille. T’es raccusé sans rémissieon. T’orwettes pa d’zous et là, te veos l’ résultat de ç’ que t’areos d’vu éviter.  Queu sale biête que ç’ manicraque, cré milliards. Fausse-gins, jésuite, soucard ! Pou ête tout à fait seûr que te l’ voiches, i-a l’éclairache su l’ cadran. I n’ d’a même qu’i parl’tent tout heaut. I paraît qu’ ch’est pou l’s aveules obin pou quand te n’ veos pus clair ou que t’ panche t’impêche d’ vir el cadran. I n’ d’a d’s eautes qui eont eine mémoire et t’ rappell’tent l’ poids qu’ t’aveos l’ queop d’avant. J’ai bieau rintrer m’ vinte, cha r’ssort pa drière et je n’ maigris pos.

J’ sus ein beon vivant. Vu qu’i feaut vive, autant qu’ cha soiche beon. J’ fais beonne beonne à m’ vinte  avé tout et tout i m’ profite. Ch’est dins m’ nature. Ein vinte, cha s’ gangne, puis cha s’intretint. M’ feimme, qui n’in rate pos eine pou ç’ qui-est d’s orproches, m’ rappelle qu’y-a deux lattes du lit qui-eont cassé, qu’i-a faulu canger l’s amortisseurs de l’ carette, qu’ je n’ sais pus serrer m’ cheinture et que l’ feond de m’ mareonne i-a craqué.

Mais ch’est fini de m’ faire amarvoyer. J’ai treuvé l’ tour. J’ vas mette ceulle saleté d’ balanche dins ein sa as ordures et l’ ruer à l’s encombrants. Ch’est vraimint là s’ plache.

 

Lexique ; approuver : essayer / mucher : cacher / à r’bours : de travers / raccusette : rapporteur / chucarte : sucrerie / aiwille : aiguille / manicraque : instrument  /  fausse-gins : hypocrite / soucard : sournois / amarvoyer : tourmenter / ruer : jeter

Gérard Platevoet

RCCWT

Lien permanent Catégories : Racontaches in picard 1 commentaire Imprimer

Commentaires

  • El vinte i-ést bin intèrténu.... et l' lanque avec. Et v'là acore ein queop de l' belle ouvrache. Mais sivouplé, pour l' manicraque, l' ruer ch'ést du gaspillache. I faudreot l' porter à l' ressourcerie. Cha pourreot faire d's heureux !

Les commentaires sont fermés.