Conseil communal du 29 mars: Question de José Lericque concernant les travaux de rénovation entrepris à la buvette dénommée « Chalet du Parc » à Estaimbourg (30/03/2021)

Question de José Lericque :

lericque.JPG

D’importants travaux de rénovation ont été entrepris à la buvette dénommée « Chalet du Parc » à Estaimbourg, pouvez-vous nous donnez le cadre dans lequel se sont déroulés ces travaux et le respect des modalités de mise en œuvre ?

 

Réponse de Daniel Senesael :

daniel senesael 29.JPG

 

Vous n’êtes pas sans savoir que la commune est propriétaire du bâtiment abritant la cafétéria du Chalet du Parc. A l’instar du Chalet du Tennis, pour lequel, souvenez-vous, nous avons voté un budget de 30.000 € au sein de cette assemblée, en tant que propriétaire, des obligations prévues par le Code civil et le contrat de bail commercial conclu avec le nouveau locataire nous incombent parmi lesquelles celles d’effectuer les réparations extérieures et les grosses réparations. Sans que cette énumération soit exhaustive, ces grosses réparations inclues les réparations des toitures, chéneaux, façades, murs, fenêtres, balcons..., ainsi que les grosses réparations aux installations et aux conduites de chauffage, de gaz, d’électricité...

Aussi, à chaque changement de locataire, nous passons en revue les installations avec notre conseiller en prévention afin de vérifier la conformité de celles-ci et les éventuelles réparations qu’il nous revient de prendre en charge.  

C’est ainsi qu’en ce qui concerne le Chalet du Parc, nous avons jusqu’à présent procédé à la réfection du carrelage et que nous procéderons prochainement à la réfection de l’installation électrique, à la pose d’alarmes incendie et à quelques travaux de maçonnerie et de rénovation de toiture, le tout dans le strict respect des législations relatives aux baux et aux marchés publics.

L’ensemble des autres investissements réalisés, lesquels, nous pouvons en convenir, ont ajouté un cachet supplémentaire et contribueront sans nul doute à accentuer l’attractivité de notre parc, ont été réalisés sur les deniers personnels du locataire et ce, sans aucune intervention communale.

 

10:29 | Lien permanent | Commentaires (3)